Humeur du Moment

Le Petit Monde de Twitter

Depuis la fermeture des frontières et le confinement, j’ai perdu mes petits moments avec mes collègues autour d’un bon chocolat chaud. Nous venons de reprendre, mais virtuellement, puisque les bureaux n’ont toujours pas rouvert. Alors, pour remplir le vide laissé par ces absences, j’ai remplacé mes pauses par une plongée dans le monde virtuel de Twitter, un monde bien étrange aux codes parfois bien obscurs.

 

Twitter est un monde parallèle pareil à une planète avec des petites tribus bien définies, mais qui tombent de temps en temps dans les excès. Je vous propose une courte présentation de ce monde qui m’a bien distrait durant mes pauses :

  • Les « arnaqueurs ». Sachez que plus de 30 % des comptes présents sur le petit oiseau sont faux. Quel intérêt ? Pour répondre à cette question, il faut distinguer deux populations dans cette tribu.
    • La première regroupe toutes les personnes qui s’inventent une vie afin de s’évader de leur terne quotidien. Ils ne font pas grand mal, sauf que, souvent, ils se montrent plus beaux qu’ils ne sont réellement. Ensuite, je dirais que ces pseudo-comptes permettent aux infidèles de chasser sans se faire attraper par leur moitié ou bien aux partenaires de les surveiller, de les prendre la main dans le sac, lorsque des doutes apparaissent dans les couples. Sans commentaire de ma part. Vous connaissez parfaitement mon point de vue sur la question. Comme dans la vie, assumez tel que vous êtes. Cela vous évitera bien des nœuds au cerveau et surtout beaucoup de soucis.
    • La deuxième population de cette tribu est plus problématique selon moi. Ils profitent de l’anonymat pour attirer dans leur filet des personnes fragiles, qui recherchent juste un peu d’attention ; qu’on s’intéresse à elles, et ensuite ils les dépouillent dans tous les sens du terme. Même si Twitter tente de faire le ménage, il est très difficile de les éradiquer tellement il est simple de s’inscrire sur le petit oiseau bleu. Alors, méfiance avec qui vous discutez.

 

  • Les « chasseurs ». Comme je vous l’avais déjà fait remarquer lors d’un précédent post, Twitter est un vaste terrain de chasse pour bon nombre de ces messieurs. Ce réseau est en train de détrôner Gleenden, Meetic et d’autres sites… L’anonymat est tellement pratique pour eux et la plupart des informations les concernant sont totalement fausses pour mieux vous attirer. Ils cherchent juste un plan Q, mais vont vous mentir pour l’obtenir. Je ne compte plus les mecs soi-disant célibataires ou en instance de séparation qui sont entrés en contact avec moi, uniquement parce que je suis ouverte sur le sujet et que je ne refuse jamais de parler cul (merci à mon éducation américaine à ce sujet). Envoyer des nudes au petit déjeuner ou se montrer insistant pour en recevoir est un comportement habituel chez les membres de cette tribu. Pour eux, je suis un open-bar, sauf que cela ne fonctionne pas ainsi. Mon refus peut parfois conduire à des situations qui dégénèrent rapidement avec des insultes et autres menaces… Seule solution : les ignorer et surtout les bloquer pour pouvoir continuer à surfer en toute tranquillité.

 

  • Les « haineux ». Première remarque, je n’ai jamais vu autant de haine déversée sur un réseau social. Le moindre sujet peut enflammer la toile avec la formation de clans qui vont se livrer une vraie guerre de tranchées avec des dialogues de sourds. Selon mon expérience, il est rarement possible de débattre de manière constructive avec ces personnes et il n’est pas rare que vous deveniez la tête de Turc de cette petite tribu qui se serre les coudes à la moindre attaque contre l’un des leurs. Toute cette haine est possible, car certains se pensent intouchables derrière leur écran. Or, ce n’est pas le cas… Si cela n’atteint que votre égo, je vous conseille de les ignorer si vous ne voulez pas que cela dégénère, et que vous perdiez de l’énergie inutilement, car vous n’arriverez jamais à les raisonner. Ils pensent avoir la science infuse, avoir raison et ils ne sont pas à une contradiction près pour obtenir le dernier mot. Gardez en mémoire que vous ne pouvez pas plaire à tout le monde et c’est tant mieux, car il faut de tout pour faire un monde et si certains dépassent les bornes, la justice les rattrapera un jour…

 

  • Les « avocats » (droit d’auteur pour Tigrou 😉). Ces personnes pensent tout savoir, ils ont un avis sur tout et surtout sur rien !! Le pire, c’est qu’ils ne supportent pas la contradiction, alors débattre avec eux est une perte de temps et d’énergie, car ils sont sourds au moindre argument. Avoir raison est primordial pour eux et tous les coups sont permis pour cela, alors quand ils n’ont pas le dessus, ils vous bloquent ou vous prennent pour tête de Turc.

 

  • Les drama queen aussi appelés les ouin-ouin. Ma tribu préférée. Je tiens à les remercier du fond du cœur, car je leur dois mes plus beaux fous rires durant le confinement. Ces personnes racontent leur vie dans le moindre détail sur le net. Vous savez ce qu’ils mangent, ce qu’ils portent et tout ce qui passe par leurs neurones. La bêtise de ces Lucky Luke du tweet (par moment, on se demande quand ils travaillent, tellement ils sont réactifs au moindre tweet de leur TL…) est tellement drôle qu’il faut en avoir au moins un dans sa TL, car ils égayent systématiquement votre journée avec leurs remarques, proche du vide sidéral. Ils se plaignent en permanence de leur vie sous-entendant qu’ils sont de grands incompris. Gare à vous, si vous n’entrez pas dans leur jeu, si vous ne les caressez pas dans le sens du poil, ces personnes se transforment en Hulk version Cruella. Ne perdez pas votre temps à essayer de l’aider à régler ses problèmes, car elles ne sont pas là pour cela. De plus, la cour qui les entoure se chargera de vous descendre à la moindre tentative d’assistance, qui apparaitra comme une pseudo-attaque contre leur reine, qui adore passer pour des victimes. Donc, je vous conseille de prendre du pop-corn, de vous installer confortablement dans votre fauteuil pour regarder leur show. Si vous maitrisez le second degré, vous êtes assurés de bien vous amuser, encore plus si vous discutez avec un acolyte en parallèle…

 

Voici les premières tribus que j’ai pu rencontrer sur ce réseau social que j’apprécie pour sa proximité, sa réactivité. Mais, j’échange essentiellement avec des personnes que je connais. Néanmoins, Twitter m’a permis de faire de belles rencontres, puisque parmi cette jungle, vous pouvez tomber sur des personnes très gentilles, très drôles et adorable. En prenant quelques précautions, de belles amitiés sont même nées. Mon petit Tigrou, je te remercie de celle-ci.

Comme me le disait G., il y a quelques mois, les réseaux sociaux ne sont pas faits pour moi, car j’ai besoin de vrais liens pour m’épanouir. Il avait bien raison. Rien ne vaut la vie réelle et je vous invite à lever le nez de vos écrans pour aller à la rencontre de vos connaissances virtuelles. Si vous ne vivez pas sur le même continent, les appels vidéo peuvent vous aider. C’est tellement plus enrichissant de s’entendre, de se voir et d’échanger autour d’un café. D’ailleurs, je vous laisse, c’est l’heure du chocolat chaud…

xoxo

La Puce

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *