Je crée cette page pour que tout le monde se retrouve dans les termes utilisés dans ce blog. Je l’actualiserais au fur et à mesure de mes écrits. Je rappelle que je n’ai pas la prétention de tout savoir, donc ces définitions n’engagent que ma petite personne. N’hésitez pas à échanger si vous trouvez que je me trompe.

2+2

Le 2+2 est pratiqué par des couples échangistes. Le 2 + 2 permet aux couples de s’échanger les partenaires ensuite séparés dans 2 espaces différents pour faire l’amour.

Abrosexuel(le)

Personne dont l’orientation sexuel change dans le temps, souvent et brusquement. Toutes les orientations sexuelles sont concernées.

Acosexuel(le)

Personne dont les mauvaises expériences avec le sexe l’ont écartée de toute attirance sexuelle. C’est le contraire de l’allosexualité.

Akoiromantisme / Lithromantisme

Une personne lithromantique/akoiromantique peut ressentir de l’attirance romantique envers un individu mais ne souhaite pas que ce sentiment soit réciproque ou ne souhaite pas être dans une relation dite « officielle » avec la personne aimée. C’est un désir de romance à sens unique qui se complaît dans l’absence de retour. Etre dans une relation ou un statut de relation rendent les personnes lithromantiques/akoiromantiques mal à l’aise, voire malade et peuvent leur faire perdre leur attirance romantique envers l’autre.

Allosexualité

Concept qui englobe les orientations sexuelles différentes de l’hétérosexualité, désignant l’homosexualité, la bisexualité, les personnes transgenres et transsexuelles… . Une personne allosexuelle est une personne qui ressent ayant des attirances sentimentales, des pratiques ou une orientation sexuelle autre que l’hétérosexualité stricte, l’asexualité ou l’autosexualité. C’est une traduction proposée du mot Queer.

Altersexualité

Conception de la diversité sexuelle par laquelle un individu refuse une catégorisation ou un étiquetage permanent (ou ferme) de son orientation sexuelle ou de ses attirances sentimentales, sans pour autant être libertin.

Androgynecoromantique/Androgynosexuel(le)

Personne qui est emotionnellement/sexuellement attirée par les personnes androgynes.

Androromantique/Androsexualité

Attirance émotionnelle/sexuelle par la masculinité. Un androromantique/ androsexuel est donc toute personne qui a des caractéristiques dites masculines (une femme masculine, un homme masculin, indépendamment du fait qu’il ou elle soit lesbienne, hétéro, gay, etc.).

Antisexuel(le)

Personne qui s’oppose à la sexualité en pensant qu’elle est mauvais. L’antisexualité est distinct de l’asexualité du fait qu’il s’agit d’une opinion, tandis que l’asexualité est une orientation sexuelle.

Apathromantique / Apathsexuel(le)

Quelqu’un qui est indifférent à recevoir une attraction romantique/ sexuelle ou à la donner.

Apothiromantisme

Orientation aromantique ou la personne a une aversion, un rejet de la relation amoureuse

Apothisexuel(le)

Personne asexuelle qui est aussi repoussée/dégoûtée par le sexe.

Apresexuel(le)

Personne qui ne ressent de l’attirance sexuelle qu’une fois qu’une autre forme d’attirance (romantique, platonique, sensuelle…) a été ressentie. L’attirance originale peut ou peut ne pas s’effacer/être remplacée par la nouvelle attirance

Aromantisme

Orientation amoureuse où la personne concernée ne ressent pas d’attirance romantique, de désir amoureux, ou d’intérêt pour les relations amoureuses, c’est-à-dire basée sur les sentiments. Pour certaines personnes, « tomber amoureux » est un phénomène courant. Pour d’autres, c’est très rare. Pour les aromantiques, cela n’arrive pas du tout. Ils ne sont pourtant pas en manque de lien émotionnel ou personnel. L’aromantique a une vie sexuelle mais ne respecte pas le principe de « l’exclusivité monogame » (main dans la main, baisers, etc.). Cela ne veut pas dire qu’elle ne s’attache à personne ou qu’elle ne ressent rien, mais elle ne tombe pas amoureux/se au sens traditionnel du terme.  Ils n’ont simplement pas un besoin instinctif de développer des liens de nature sentimentale. Ils peuvent avoir besoin d’autant de soutien que les romantiques, mais ces besoins peuvent être comblés à un niveau platonique. Ses relations seront donc de l’ordre de l’amitié, qui sera loyale. C’est un peu le pendant de l’asexualité, mais au niveau amoureux.

Asexualité

Orientation sexuelle où la personne concernée ne ressent pas d’attirance sexuel, de désir ou d’intérêt pour les relations sexuelles, mais elle peut être attirée par quelqu’un sur le plan esthétique ou intellectuel. Un asexuel peut être tendre avec son partenaire, mais ne va pas forcément le/la désirer sexuellement. Rien ne l’empêche de faire l’amour : c’est juste qu’il n’en a pas spécialement envie.  L’asexualité n’a pas de cause, on ne le devient pas suite à un traumatisme ou autre. L’asexualité se divise en de nombreuses orientations, parce qu’il existe de nombreux ressentis, que je ne pourrais pas tous citer ici, parce que je ne les connais pas forcément.

A noter : Une personne asexuelle n’a pas forcément d’aversion pour le sexe, simplement un non-besoin d’avoir des rapports sexuels. Egalement, certaines personnes concernées consentent à avoir des relations sexuelles si elles ont un(e) partenaire-s, un(e) fiancé-e-s, dans un certain cadre, sans en ressentir le besoin. L’être humain est un être complexe, du coup non, c’est pas simple de tout définir, il y a autant de ressentis différents que de personnes asexuelles. Cela dépend d’énormément de choses.

Attirance romantique

L’attirance romantique est un sentiment qui fait désirer une relation romantique avec une autre personne.  C’est quelque chose de très difficile à définir. Pour simplifier, c’est une affection particulière envers quelqu’un qui diffère de ce que l’on ressent envers des amis, de la famille, ou des personnes que l’on admire. C’est l’objet de notre désir amoureux. Cette attirance romantique peut être physique (sans être sexuelle) et/ou psychique. Elle peut être caractérisée par une euphorie unique, voire une anxiété surréaliste, lorsque l’on sent ou pense à cette personne, et est différente de l’adoration d’un héros. Elle invoque typiquement des chatouillis dans le ventre, des battements de cœur plus importants, ou une sensation de « fusion » en interagissant avec cette personne, une certaine obsession, un sentiment chaud et flou, et le sentiment d’être amené(e) dans un état d’esprit rêveur, mais les expériences peuvent beaucoup varier en fonction de l’individu ou de l’intensité du cas. Des désirs tels que la volonté de s’attacher ou d’être physiquement proche de cette personne sont extrêmement courants lorsque l’on ressent une attirance romantique, mais il n’y a aucun désir exclusif à l’attraction romantique, et certains de ces désirs peuvent être absents lorsque l’on est attiré(e) par quelqu’un.

Souvent, l’orientation romantique et l’orientation sexuelle sont les mêmes, mais il est possible qu’elles soient différentes !

Autosexualité

Attirance sexuelle et émotionnelle pour soi-même.  Ces personnes ont beaucoup plus de plaisir par la masturbation que par les autres pratiques sexuelles.

Autochorissexualité/Aegosexualité

C’est un sous-ensemble de l’asexualité qui se définit comme une déconnexion entre soi-même et une cible / un objet d’excitation sexuelle; cela peut impliquer des fantasmes sexuels ou une excitation sexuelle en réponse à de l’érotisme ou de la pornographie, mais la personne ne souhaite pas participer aux activités sexuelles qui s’y déroulent.

Belluromantique/ Bellusexuel(le)

Personne qui apprécie l’esthétique de la séduction romantique/ sexuelle, mais ne désire pas être dans une relation romantique/ sexuelle.

Biromantique/ Bisexuel(le)

Personne attirée sentimentalement/ sexuellement autant par les hommes que par les femmes.

Borearomantique / Boreasexuel(le)

Personne qui a une orientation romantique/sexuelle définie, mais avec une exception.

Burstromantique/Burstsexuel(le)

Personne qui ressent des épisodes d’attirance romantique/sexuelle de façon soudaine et sans raison.

Caedsexuel /Kalossexuel(le)

Personne qui avait des attirances sexuelles avant, mais plus maintenant à cause d’un traumatisme.

Candaulisme

Pratique sexuelle dans lequel une personne ressent de l’excitation en voyant sa partenaire fait l’amour avec une autre personne sans sa participation. Le candaulisme répond à une excitation cérébrale où le fantasme et l’imaginaire se mélange.

Côte à côtisme

Pratique regroupant deux couples qui font l’amour chacun avec leur partenaire respectif  côte-à-côte, aucun contact sexuel ne se crée en les 2 couples. Le côte à côtisme permet de s’occuper exclusivement de son conjoint tout en ayant l’excitation de s’exhiber, mais aussi de voir l’autre couple à ses côtés faire l’amour.

Cupiosexuel(le)

Personne qui veut/cherche à avoir des relations sexuelles, mais qui ne ressent aucun désir sexuel.

Demiromantisme

Orientation aromantique où la personne ne peut avoir une relation amoureuse et/ou du désir amoureux pour une personne qu’après avoir formé un lien, une connexion émotionnelle très forte avec elle. Le partenaire de longue date a donc le monopole de ses attentions et intentions romantiques.

A noter : ce terme peut se combiner avec d’autre : exemple : Demipansexuelle, demiheteroromantique.)

Demisexualité

Orientation sexuelle où la personne ne peut avoir une relation sexuelle et/ou du désir sexuel pour une personne qu’après avoir formé un lien, une connexion émotionnelle très forte avec elle.

Échangisme

Pratique où les partenaires font l’amour en compagnie d’un ou plusieurs couples et pratiquent la pénétration « hors couple ». Elle s’oppose au mélangisme.

Enseniromantique /Ensenisexuel(le)

Personne qui ne ressent de l’attirance romantique/sexuelle seulement lorsqu’elle ressent une forte émotion. L’émotion peut être la tristesse, l’anxiété, la peur, la colère, la jalousie, l’humiliation, la compassion, la joie, etc.

Le couple Exclusif

Couple au sein duquel aucun des partenaires ne désire une autre personne autre que son conjoint. L’exclusivité peut être déclinée en exclusivité sexuelle (pas de batifolage avec quelqu’un d’autre) ou exclusivité affective (pas de sentiments ambigus pour quelqu’un d’autre).

Exhibitionnisme

Comportement libertin en général où les couples s’exhibent en se dévoilant ou faisant l’amour devant d’autres personnes sans contact entre eux ni rapport sexuel partagé avec les voyeurs. L’exhibitionnisme en public est réprimé par la loi, il est donc conseillé de le pratiquer dans les lieux adaptés tels que les clubs échangistes…

Frayromantique/Fraysexuel(le)

Personne qui ressent de l’attirance romantique/sexuelle pour quelqu’un qu’elle vient de rencontrer, mais ce désir disparaît une fois qu’elle commence à connaître cette personne. L’attirance romantique/sexuelle est liée à la relation avec la personne visée : plus le lien émotionnel est fort, plus l’attirance sexuelle diminue. (opposé de demiromantique/demisexuel).

Gang Bang

Pratique qui consiste à rassembler un grand nombre d’hommes autour d’une ou plusieurs partenaires féminines afin que cette ou ces dernières leur procurent du plaisir .

Gay Bear

Subdivision de la communauté gay. On entend par « Bears » (ours en français) les hommes homosexuels porteurs de pilosité faciale et corporelle plus ou moins fournie et visible. Les bears sont également enveloppés ou gros, ce n’est généralement pas une caractéristique de différenciation. Le point commun entre toutes ces variantes est l’affichage d’une « masculinité » plus ou moins exacerbée excluant la plupart du temps les codes des autres groupes gay.

Greyromantique

Orientation romantique qui se situe entre l’aromantique et le romantique. Par exemple, un gray-romantique peut éprouver de l’attirance romantique mais pas souvent, mais aussi éprouver de l’attirance romantique mais ne pas désirer les relations romantiques. Il peut également désirer les relations qui ne sont pas complètement platoniques ni romantiques.

Greysexualité

Orientation sexuelle qui se situe entre l’asexualité et la sexualité. La personne a une faible libido et éprouve rarement du désir pour autrui. Elle prend plus de plaisir à être avec la personne aimée que pour les rapports sexuels.

Gyneromantique/Gynesexuel(le)

Personne qui est attirée émotionnellement/sexuellement par la féminité. C’est essentiellement la même chose que l’androromantique/ androsexuel(le), mais du côté féminin. La gyneromantique/ gynesexualité s’applique sur toutes les identités sexuelles tant que cette identité dégage de la féminité.

Gynoromantique/Gynosexuel

Personne qui est sentimentalement/sexuellement attirée par les femmes.

Heteroflexible ou Heterofluide

Personne qui est hétérosexuelle mais est prête à s’engager dans une relation/activité homosexuelle à l’occasion.

Heteroromantique/Heterosexuel(le)

Personne qui ressent une attirance romantique/sexuelle pour les personnes d’un sexe différent. 

Holosexuel(le)

Personne qui est attirée sexuellement pour les choses holographiques (par exemple, les vernis à ongles, les panneaux d’affichage…)

Homoflexible ou Homofluide

Personne qui est homosexuelle mais est prête à s’engager dans une relation/activité hétérosexuelle à l’occasion.

Homoromantique/Homosexuel(le)

Personne qui ressent une attirance romantique/sexuelle pour les personnes de même sexe.

Hyperomantique/Hypersexuel(le)

Personne qui ressent énormément d’attirances romantiques/sexuelles. Pour les hommes, l’hypersexualité est aussi appelée satyriasis. Pour les femmes, on parle de nymphomanie.

Hyporomantique/Hyposexuel(le)

Personne qui ressent très peu d’attirances romantiques/sexuelles.

Le couple Libertin

Couples sans réelle exclusivité sexuelle. Lorsque vous demandez à un libertin de définir son couple, il aura bien du mal, car sous la bannière de libertinage, il existe une centaine de pratiques différentes, le plus souvent en groupe : exhibitionnisme, voyeurisme, mélangisme, plans à 3 (bi ou non-bi), échangisme, candaulisme…

Le couple Libre

Les membres de ce couple sont totalement libres aussi bien sur le plan sexuel que celui de l’affectif. Ces partenaires un peu hors-normes aiment l’amour, mais pas l’exclusivité. Ils rejettent également le mariage. Leur vie commune s’établit autour de projets pour avancer ensemble sur le chemin de la vie.

Lithromantisme/ Akoiromantisme

Une personne lithromantique/akoiromantique peut ressentir de l’attirance romantique envers un individu mais ne souhaite pas que ce sentiment soit réciproque ou ne souhaite pas être dans une relation dite « officielle » avec la personne aimée. C’est un désir de romance à sens unique qui se complaît dans l’absence de retour. Etre dans une relation ou un statut de relation rendent les personnes lithromantiques/akoiromantiques mal à l’aise, voire malade et peuvent leur faire perdre leur attirance romantique envers l’autre.

Mélangisme

Pratique sexuelle où deux ou plusieurs couples font l’amour entre eux. Les caresses , fellations , cunnilingus , anulingus sont partagées « hors couple », seule la pénétration reste exclusive au partenaire respectif

Métrosexuel

Homme hétérosexuel fortement soucieux de son apparence. Le mot est composé de « métro » pour métropole/métropolitain et de « sexuel », pour faire allusion à des hétérosexuels qui adoptent les usages et l’apparence vestimentaire que le stéréotype attribue aux homosexuels. Bien que le terme suggère que le métrosexuel est hétérosexuel, il peut aussi se référer au gays et aux hommes bisexuels.

Le couple Monogame

Couple entièrement exclusif aussi bien sexuellement qu’affectivement.

Omniaromantique/Omniasexuel(le) / Omnia / Omniaelxi 

Personne qui ne ressent pas d’attirance romantique/sexuelle, sensuelle ou esthétique pour qui que ce soit et en aucune circonstance, et pour qui s’engager dans une relation romantique/sexuelle n’a aucun intérêt.

Orientation romantique

L’orientation romantique d’une personne désigne la manière dont l’attirance romantique de cette personne va être dirigée vers un ou des genres en particulier. Beaucoup de personnes sexuelles (i.e non asexuelles) ont une orientation romantique qui est alignée avec leur orientation sexuelle. Cela signifie que le ou les genres des personnes de qui elles tombent amoureuses est le même que le ou les genres des personnes pour qui elles ressentent de l’attirance sexuelle. Par exemple, un certain nombre d’entre elles sont hétérosexuelles et hétéroromantiques.

Pour les personnes asexuelles, qui n’éprouvent pas d’attirance sexuelle, il faut se référer à leur orientation romantique pour savoir quels sont le ou les genres (s’ils existent) des personnes avec qui elles sont prédisposées à former des relations romantiques.

Il faut se rappeler aussi que de la même manière que tout le monde n’est pas sexuel, tout le monde n’est pas romantique. Certaines personnes sont aromantiques,  tandis que d’autres se placent plus volontiers entre les deux.

Orientation sexuelle

Désigne ce par quoi l’on est attiré sexuellement.

Le couple Open ou le couple ouvert

Couple dans lequel les deux partenaires, d’un accord commun, s’entendent pour ne pas être exclusifs sexuellement. Cela signifie que les membres du ménage se donnent « la permission » de coucher avec d’autres personnes, d’avoir des relations extra-conjugales, mais demeurent exclusifs émotionnellement. La distinction qu’on fait avec le couple libertin (cf définition), c’est qu’en général, ils préfèrent vivre leur liberté sexuelle chacun de son côté, avec différents arrangements en termes de transparence.

Panaromantique/Panasexuel(le)

Personne qui ne ressent pas d’attirance romantique/sexuelle, sensuelle ou esthétique pour qui que ce soit et en aucune circonstance, et pour qui s’engager dans une relation romantique/sexuelle n’a aucun intérêt.

Panromantique

Une personne sentimentalement – mais pas sexuellement – attirée par d’autres personnes, indépendamment de leur sexe. Ils cultivent l’amour universel dénué de sexe.

Pansexualité

Attirance sexuelle pour n’importe quel individu sans considération de son sexe biologique ou de son orientation sexuelle (homme, femme, personnes bigenres, queers, etc.). Pour une personne pansexuelle, le genre et le sexe des personnes ne font pas partie des « critères de sélection ».

Placioromantique/Placiosexuel(le)

Personne qui désire réaliser des actes associés à un type d’attraction pour / sur son (ses) partenaire(s) mais ne désire pas les recevoir, parce qu’il ne ressent pas ce type d’attraction pour elle-même.

Le Polyamour ou le Lutinage

Dans cette forme de ménage, les partenaires s’autorisent à aimer plusieurs personnes à la fois. Chaque couple est donc unique. Parfois, les membres établissent une hiérarchie entre les relations en définissant une primaire autour duquel gravitent les secondaires, mais dans la grande majorité, il n’existe aucune hiérarchie en prônant une relation très ouverte sans aucune jalousie entre les différents membres. Comme pour les couples libres, les projets sont le ciment de ses couples.

La Polysexualité

Attirance sexuelle pour de multiples genres et/ou sexes. Ils peuvent être attirés par des personnes de certains genres sans avoir la capacité ou le désir d’être avec les autres. Une personne polysexuelle est une personne incluant ou caractérisée par de nombreuses formes différentes de sexualité, mais pas toutes. La polysexualité se distingue du polyamour, qui est le désir d’être impliqué intimement avec plus d’une personne à la fois, ou de la pansexualité, qui est l’attirance pour tous genres et sexes.

Post rubor

Personne qui développe très rapidement des crushes/squishes ou des sentiments vis-à-vis de quelqu’un, mais une fois l’enthousiasme initial passé, les sentiments disparaissent également. Ces derniers peuvent durer de quelques jours à quelques mois. Cela concerne aussi bien l’orientation romantique que celle sexuelle.

Quaromantique/ Quasexuel(le)

Personne qui ressent des attractions romantiques/sexuelles non traditionnelles.

Queer

Personne qui ne se reconnaît pas dans la sexualité hétérosexuelle ou qui ne se sent pas appartenir à un genre défini.

Queer-platonique

Ces personnes ont des relations pas vraiment sentimentales mais qui passent par des liens affectifs très forts souvent plus profonds ou intenses que ceux qui définissent traditionnellement l’amitié.

Quoisexuel(le) ou WTFsexuel(le)

Personne qui a des difficultés à distinguer l’attirance sexuelle des autres formes d’attirances (platonique, romantique, sensuelle, etc)

Requiesromantique/Requiesssexuel(le)

Personne qui ne ressent pas d’attirance romantique/sexuelle à cause d’une fatigue émotionnelle et/ou une cause particulière (maladie, condition physique ou mentale, fatigue longue, mauvais souvenir, agression, relation abusive etc).

Sapioromantisme/Sapiosexualité

Attirance romantique/sexuelle avant tout par l’intelligence d’une personne, sa vivacité d’esprit.

Skolioromantisme/Skoliosexualité

Attirance romantique/sexuelle envers les individus non-binaires (qui ne se reconnaissent pas dans l’opposition entre les genres féminin et masculin) ou ceux qui ne se définissent pas en tant que cisgenre (le contraire de transgenre, donc quelqu’un qui se sent en accord avec son genre de naissance). Le terme ne décrit généralement pas une attirance envers un sexe spécifique ou des rôles donnés à la naissance, car il a plutôt une connotation inclusive.

Triolisme

Pratique sexuelle dans laquelle trois personnes participent simultanément. Appelé plus familièrement « Trio » ou « partie triangulaire » est composé d’un couple rejoint par un homme ou une femme.

Voyeurisme

Pratique qui consiste à observer des gens qui font l’amour ensemble. Le voyeurisme va de pair très souvent avec l’exhibitionnisme car l’un observe et l’autre pratique.  On peut être l’un et/ou l’autre, selon les circonstances.

Zedromantique/Zedsexuel(le)

Personne qui n’est pas sur le spectre aromantique/asexuel (terme alternatif pour alloromantique/allosexuel(le)).