La Plume de la Puce

post-header

Après quelques problèmes techniques et surtout beaucoup, mais beaucoup de boulot… Je suis de retour sur ce blog de manière plus régulière avec plein d’idées pour le remplir. Il faut dire que j’ai repris l’écriture avec mon projet littéraire à venir, mais cela fera l’objet d’un prochain post. Encore un peu de patience…

La semaine dernière, une de nos stagiaires s’est fait larguer par son petit ami et elle était au comble du désespoir… Nous lui avons remonté le moral, en lui expliquant que la vie était devant elle et qu’elle avait le temps pour trouver chaussure à son pied. Je lui ai précisé que le sentiment amoureux peut disparaitre et dans ce cas, il vaut mieux stopper la relation avant qu’elle ne fasse souffrir. Ce jeune homme l’a fait au moins de manière propre en le faisant en face à face et en lui apportant un éclaircissement sur les raisons de cette séparation. Il lui a dit qu’elle n’était pas responsable, mais qu’il ne voyait plus d’avenir pour leur couple.

Cela m’a donné l’idée de faire la liste des pires ruptures :

  • La rupture Ghost

La personne disparait du jour au lendemain de votre quotidien et de vos réseaux. Il vous bloque de partout : Facebook, Instagram, Twitter (avec blocage pour plus de sûreté), mais aussi les e-mails (filtrage et corbeille instantanée), et le téléphone portable (bascule systématique sur répondeur).

C’est la rupture des lâches selon moi.

  • La rupture par texto

Plutôt que d’affronter une discussion difficile, il vous envoie un petit SMS de ce style : « JTe kit. Dsl. ». Abrupte façon de faire, mais très claire, mais surtout très lâche.

  • La rupture en mode Monde à l’envers.

Après un moment en amoureux, il t’annonce sur le pas de porte que votre relation touche à sa fin avant de disparaitre.

  • La rupture par messager 

Envoyer sa petite sœur ou son meilleur ami est la solution pour les hommes qui manquent de courage, mais veulent que les choses soient claires. (Message perso : j’ai toujours eu horreur de faire cela, car je devais passe des heures à les consoler et à trouver des excuses pour ton manque de courage.)

  • La rupture avec des excuses-fleuves, mais surtout fausses

J’ai trouvé tellement faux-culs quand on donne comme excuse de rupture : « je ne crois plus en nous » ; « tu trouveras quelqu’un de mieux que moi »  ; ou encore son « j’ai vécu notre histoire à fond, mais il me manque un petit quelque chose… »

  • La rupture à laquelle on ne s’attend pas du tout 

Je meurs d’envie de passer tout un week-end avec lui, mais l’idée n’a pas l’air de l’enchanter.

Il repousse sans cesse, puis un beau jour, alors que je l’attends sur le seuil avec ma valise, prête à embarquer pour Rome, Venise ou La Tranche-sur-Mer, il m’annonce qu’il a quelque chose d’important à me dire. Une demande en mariage, si vite ? Pas du tout.

À ce stade d’intimité, Blaireau estime utile de me préciser qu’il a déjà une petite copine. Et dire que je croyais que c’était moi ! C’est fou comme les apparences sont trompeuses ! Donc là, il est obligé d’arrêter, parce que ça devient trop compliqué pour lui, surtout au niveau du planning.

  • La rupture façon erreur de casting

« Ça ne marche pas avec toi, mais rassure-toi, ça ne marchera avec personne d’autre. » Eh oui, il préfère les hommes.

Et vous, quelle est votre pire rupture?

xoxo

La Puce

Previous post
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *